• Côte d'Ivoire, Abidjan 2 Plateaux, Vallon
  • (+225) 22 40 41 98 / 99
  • info@onad.ci

Evènement ONAD (retour)

MISE EN SERVICE DE LA STATION DE TRAITEMENT DES BOUES DE VIDANGE DE BOUAKE


L’Office a envisagé dans le cadre de ses missions, la construction de stations pilotes de traitement des boues de vidange des installations d’assainissement non collectif dans plusieurs villes de la Côte d’Ivoire dont Anyama, San-Pedro, Yamoussoukro, Bouaké et Korhogo en vue d’une prise en compte adéquate de la gestion de l’Assainissement Autonome au plan national.

 

Ainsi, l’Office qui vient d’achever la construction de la station de traitement des boues de vidange de Bouaké, située dans le village de Kouassiblékro, a procédé le 22 octobre 2021 à sa mise en service.

Ladite cérémonie s’est déroulée en présence de Messieurs Ruffin LAGOUH et Patrice TAKI, respectivement Secrétaire Général et Directeur Technique de la Mairie de Bouaké, de Monsieur Mamadou KONE, Directeur Régional du Ministère de l’Assainissement et de la Salubrité, de Monsieur Jean Pierre Kouassi KOUASSI, Directeur Régional de l’ANAGED, de Messieurs Lassina TOGOLA, Max Alain GUISSI, Joseph KOFFI respectivement, chef du Service de la Promotion de l’Assainissement Autonome, Chargé de Communication et Technicien en charge de la promotion de l’Assainissement Autonome de l’Office, de la presse et  des opérateurs de vidange de la ville de Bouaké.

Cette station de traitement des boues de vidange de Bouaké, a une capacité de réception journalière de 350m3 de boues de vidange et a été réalisée à hauteur de 1,7 milliards FCFA par l’Etat de Côte d’Ivoire à travers l’Office National de l’Assainissement et du Drainage (ONAD) dans le cadre de la lutte contre l’insalubrité.

Cette station offre donc aux sociétés de vidange de Bouaké, l’opportunité de dépoter les produits de vidange des fosses septiques des ménages dans un cadre approprié préservant ainsi l’environnement de la ville des déversements anarchiques des boues de vidange.

Selon le chef du Service de la Promotion de l’Assainissement Autonome de l’ONAD, TOGOLA Lassina, qui a présenté les caractéristiques de cet ouvrage aux personnes présentes, il s’agit d’une technologie de sédimentation couplée à des lits de séchage et des bassins de lagunage. Cette technologie permet, au terme du processus de traitement des boues de vidange, d’obtenir du compost, un engrais biologique, qui peut servir à la valorisation des produits agricoles.

Le secrétaire général de la mairie de Bouaké, Monsieur Ruffin LAGOUH, représentant le maire Nicolas DJIBO, a pour sa part, traduit toute la gratitude du conseil municipal à la direction générale de l’ONAD et à travers elle le gouvernement pour la mise à disposition de cet « important ouvrage d’assainissement ». Il a par ailleurs, invité les opérateurs en charge de la vidange des ménages de la ville de Bouaké à dépoter désormais à cet endroit, qui y est réservé, et non plus dans la nature.

Au nom de ces opérateurs, M. Koné Daouda, a dit merci à l’ONAD et au gouvernement pour la réalisation de cet ouvrage. Il a, en outre, pris l’engagement de sensibiliser tous ses collègues afin de profiter de cette grande opportunité qui leur est offerte pour mener leurs activités dans le respect de l’environnement.